Référentiel


Le référentiel national du C2i® niveau 1

Photo du référentiel du C2i niveau 1

Cinq domaines de compétences

Le référentiel national du C2i® niveau 1 comprend cinq domaines de compétences :

  • Domaine D1 – Travailler dans un environnement numérique évolutif
  • Domaine D2 – Être responsable à l’ère du numérique
  • Domaine D3 – Produire, traiter, exploiter et diffuser des documents numériques
  • Domaine D4 – Organiser la recherche d’informations numériques
  • Domaine D5 – Travailler en réseau, communiquer et collaborer

Les compétences

Le référentiel national du C2i® niveau 1 comprend 20 compétences réparties dans 5 domaines.

Textes officiels

https://c2i.enseignementsup-recherche.gouv.fr/enseignant/comment-evaluer-les-competences

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif

Tout au long de sa vie, l’usager travaille dans un environnement numérique. La virtualisation des ressources, les risques inhérents au numérique et les enjeux de l’interopérabilité rendent cet environnement complexe. Cela signifie qu’il doit adapter son comportement aux spécificités des environnements multiples auxquels il est confronté en tenant compte des impératifs d’échange et de pérennité, ainsi que des risques associés à sa situation.

Compétences

  • D1.1 Organiser un espace de travail complexe
  • D1.2 Sécuriser son espace de travail local et distant
  • D1.3 Tenir compte des enjeux de l’interopérabilité
  • D1.4 Pérenniser ses données

Domaine D2 : Être responsable à l’ère du numérique

L’usager évolue dans un environnement numérique toujours plus prégnant, plus imprévisible, qu’il met à profit pour exposer non seulement des éléments de sa vie privée, mais aussi des éléments publics en lien avec son projet professionnel. Dans ce contexte, le droit positif (ensemble des règles juridiques en vigueur) et des principes éthiques régulent l’échange d’informations et l’appropriation de ressources numériques. Cela signifie notamment que l’usager préserve son identité numérique, prend en compte les règles et les risques liés au partage d’informations et adopte une attitude responsable. Pour cela, il connaît les réglementations et les règles de bon usage du numérique afin d’éviter les infractions ou les maladresses, et de faire valoir ses droits.

Compétences

  • D2.1 Maîtriser son identité numérique privée, institutionnelle et professionnelle
  • D2.2 Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel
  • D2.3 Être responsable face aux réglementations concernant l’utilisation de ressources numériques
  • D2.4 Adopter les règles en vigueur et se conformer au bon usage du numérique

Domaine D3 : Produire, traiter, exploiter et diffuser des documents numériques

L’usager est amené à produire, traiter, exploiter et diffuser des documents numériques qui combinent des données de natures différentes, avec un objectif de productivité, de « réutilisabilité » et d’accessibilité. Cela signifie qu’il doit concevoir ses documents en ayant recours à l’automatisation et les adapter en fonction de leur finalité. Les compétences qu’il mobilise peuvent s’exercer en local ou en ligne. Il les met en œuvre en utilisant des logiciels de production de documents d’usage courant (texte, diaporama, classeur, document en ligne).

Compétences

  • D3.1 Structurer et mettre en forme un document
  • D3.2 Insérer des informations générées automatiquement
  • D3.3 Réaliser un document composite
  • D3.4 Exploiter des données dans des feuilles de calcul
  • D3.5 Préparer ou adapter un document pour le diffuser

Domaine D4 : Organiser la recherche d’informations à l’ère du numérique

Dans le monde numérique, l’usager est confronté à une masse d’informations pléthoriques et peu vérifiées, étant produites et diffusées par tous. Les informations accessibles ne sont pas toujours stables dans le temps, certaines se présentant même comme des flux d’information diffusée en continu. Dans ce contexte, l’usager met en place une démarche de recherche adaptée et évalue avec discernement la qualité des informations qu’il trouve. Il exploite les informations et ressources pour documenter ses propres productions en les référençant conformément aux usages et compte tenu de leur potentielle instabilité. Il met en place une veille au moyen d’outils d’agrégation de flux, et organise ses références de façon à pouvoir y accéder en situation nomade.

Compétences

  • D4.1 Rechercher de l’information avec une démarche adaptée
  • D4.2 Évaluer les résultats d’une recherche
  • D4.3 Récupérer et référencer une ressource numérique en ligne
  • D4.4 Organiser une veille informationnelle

Domaine D5 : Travailler en réseau, communiquer et collaborer

Lorsqu’on mène un projet ou une activité dans un cadre personnel ou professionnel, les échanges entre les acteurs se déroulent souvent sous forme numérique. Utiliser à bon escient les outils de communication et de travail collaboratif permet d’améliorer l’efficacité du travail mené à plusieurs. Dans ce contexte, l’usager utilise avec discernement et efficacité les outils de communication numériques individuels ou de groupe pour échanger de l’information et travailler à plusieurs. Dans le cadre d’une collaboration à distance, il contribue à la production synchrone ou asynchrone de documents communs en gardant la trace des modifications et des versions successives de ces documents.

Compétences

  • D5.1 Communiquer avec un ou plusieurs interlocuteurs
  • D5.2 Participer à l’activité en ligne d’un groupe
  • D5.3 Élaborer une production dans un contexte collaboratif